Petite histoire d’un Coup de soleil sur rosacée!

P1190053
On est mardi après-midi, le soleil commence à montrer ses premiers vrais rayons du printemps. Je parcours la vieille ville de Québec en compagnie de 15 autres étudiants. Une matinée très sombre qui jamais, ne laissait présager un dépassement thermique de plus de 16 degrés. Personne n’a mis de crème solaire, dont moi. Pourtant, je connais très bien ma peau et dans mon cas, aucune chance à prendre si je ne veux pas ressembler à une écrevisse. Tout va bien on se balade, on discute d’architecture et d’urbanisme et puis je sens doucement ma peau chauffer. Je ne peux rien faire, je suis à 1 heure de marche de la salle de classe et devant un professeur qui s’éternise, je sais que je suis prise. Cet égarement va avoir un prix. Après cette glorieuse promenade, je rentre chez moi. J’ai les joues qui veulent exploser, la peau du nez qui veut décoller. J’ai l’air d’un raton laveur, car le contour de mes yeux est resté blanc. Dans l’autobus sur le chemin du retour, je vois des gens qui me dévisagent. C’est la honte! J’arrête dans une pharmacie (heureusement qu’elles ferment tard). Je cherche tout ce qui peut me soulager, même la vendeuse de cosmétique n’ose pas me regarder. Je prends alors une bombe d’eau thermale et de l’huile de poisson. Je rentre à la maison et je m’asperge toutes les 20 minutes et j’avale 2 comprimés d’huile. J’arrive à m’endormir en priant pour que mon visage ne soit pas trop boursouflé.

Le cadran sonne à 5 h 20 du matin. Je dois retourner en classe (quelle idée d’avoir décidé de suivre un cours intensif d’été quand je pourrais m’enfiler des margaritas sur la plage durant ma semaine de vacances). Pas question d’être malade, ça signifierait un échec dans mon dossier. Je jette un œil à mon visage. Je suis vraiment très rouge, mais ma peau à quand même beaucoup désenflée. Merci eau thermale! Et peut-être merci aussi à l’huile de poisson. Ma naturopathe a toujours venté les mérites de cette huile comme anti-inflammatoire. Je mets une petite couche de crème Cetaphil, j’emporte la bombe d’eau thermale avec moi. À l’école on rigole un peu de mon coup de soleil, surtout que je suis la seule à en avoir un!

Ceux qui souffrent de rosacée, le savent, une simple petite exposition au soleil et vous êtes foutus! Pendant les deux autres jours qui suivent, je continue mon stratagème, huile de poisson (saumon) eaux thermales et crème Cetaphil. Et bien je peux vous dire que rendue à samedi, lors de la grande clôture du cours et de nos exposés oraux, rien ne paraissait! J’avais un teint incroyable!

Depuis, je continue à prendre mes gélules aux poissons, une à deux pouich d’eau thermale à chaque soir et quand je sors au soleil j’utilise la crème solaire Éclat soleil (chez Jean Coutu). C’est un nouveau produit qui contient de la vitamine E et du thé vert. Elle n’est vraiment pas mal et ma peau qui réagit toujours aux crèmes solaires la tolère bien, je l’utilise dans la version FPS50 pour mon visage (bon rapport qualité prix, la liste des composantes n’est pas trop longue).

Et naturellement, je me cache du soleil…

P1190060

Crème solaire Éclat soleil de Jean Coutu.

Publicités

5 réflexions sur “Petite histoire d’un Coup de soleil sur rosacée!

  1. Jo dit :

    Je ne savais pas trop où écrire ce commentaire, mais cet endroit m’a paru pertinent vu la chaleur qu’il fait à Montréal ces jours-ci. Merci pour ton blogue qui me redonne de l’espoir. J’en ai assez de lire des trucs déprimants qui me disent que ma vie deviendra un enfer où sortir au soleil sera impossible. Bien sûr, il faut prendre les précautions nécessaires et il y a des rechutes, mais tu sembles dire qu’il est possible de faire des activités extérieures par beau temps .

    J'aime

  2. François dit :

    Merci pour tout tes conseils…je souffre egalement de rosacée et je viens de faire une forte reaction au soleil!! Rougeur, peaux abimees et tiraillement!!! Je vais debuter un traitement de fond mais je vais tt d abord soigner mon « coup de soleil » en utilisant tes produits…et comme le dit jo cette maladie peut etre deprimante et joue sur le moral( surtt l été) alors lore ron histoire donne du baume au coeur…..demain eau thermal et huile de poisson!!!

    J'aime

    • macaronner dit :

      Salut Francois ! J’avoue ce n’est pas toujours amusant. L’été c’est le soleil, l’hiver c’est le vend et le froid. S’il y avait une pilule même à 10000$ pour enlever tout ces problèmes, je l’achèterais. Et plus on vieillit, plus la peau devient fragile.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s