Couperose et rosacée : crèmes, produits et trucs pour s’en débarrasser

Aurevoir_RosaceeL’hiver est l’une des périodes les plus difficiles pour ceux, qui comme moi, souffrent de rosacée et de couperose. Le froid et les vents viennent agresser nos peaux qui sont déjà si sensibles.

À cette période, je reçois beaucoup de messages de lecteurs qui me demandent des conseils. Je sens la panique chez beaucoup d’entre eux et malheureusement je n’ai pas de recettes miracles à vous donner. Quand on souffre de rosacée, on a l’impression que la terre va s’écrouler. C’est normal puisque ça touche notre visage. La partie qu’on expose et sur laquelle souvent les gens nous jugent en premier. Lorsque survient une crise, nous pensons que les autres ne voient que ça et ça s’empire, car nous stressons.

Le stresse est l’ennemie numéro 1 d’une personne qui souffre de rosacée et de couperose. Je le sais maintenant, car j’ai analysé mes crises. Ma rosacée était toujours plus importante en période de stress. Surtout au travail quand je devais présenter un projet à mes supérieurs. Dès que je commençais à stresser (même sans vraiment ressentir ce stress), des plaques rouges commençaient à s’installer.

Je vis maintenant avec la maladie depuis 8 ans et j’ai appris à la contourner et à la camoufler. Croyez-moi, si la crème ou la pilule miracle existait, je vous l’offrirais gratuitement car je sais combien la rosacée peut rapidement détruire la confiance en soi et peut faire souffrir. Une chose que je peux faire, c’est vous donner mes trucs. Je l’ai fait souvent sur ce blogue et beaucoup de lecteurs me demandent des mises à jour.

Cet article se veut le résumé de beaucoup de conseils que j’ai donnés au cours des dernières années. Quelques petites choses ont changé, mais j’espère sincèrement vous aider…

TRUCS CONTRE LA ROSACÉE ET LA COUPEROSE
 
 L’eau
Attention à l’eau du robinet, elle est souvent la première coupable des crises de rosacée !
L’eau au Québec comporte beaucoup de chlore et agresse la peau. J’essaie de ne pas trop mettre mon visage en contact avec cette dernière (maximum une à deux fois par jour pour la nettoyer). Lors des grosses crises, je prenais de l’eau stérile pour bébé. Elle est très douce et une bouteille d’un litre dure très longtemps (ce n’est pas du luxe). 
Soins des cheveux et l’eau du robinet
J’ai remarqué que l’eau qui était en contact avec ma peau pendant le lavage de mes cheveux pouvait facilement l’influencer (rougeur, sécheresse, etc.), c’est pourquoi je vous suggère de laver vos cheveux sans que l’eau touche votre visage (et sans utiliser de l’eau très chaude). Si possible, ne lavez pas vos cheveux en prenant votre douche. Lavez-les directement dans la baignoire avec la paume de douche. Utilisez ensuite le moins possible de fixatif, gel ou mousse et évitez les shampoings trop hydratants (ces derniers forment une petite poudre ou filtre gras et tombent sans qu’on s’en rende compte sur le visage et l’agresse durant la journée).
Je ne sais pas pourquoi, mais certains shampoings augmentent les crises (d’ailleurs, les shampoings secs sont à proscrire pour nous). Pour ma part, je fais des pellicules (comme beaucoup de gens qui ont des problèmes de peau). J’utilise soit un shampoing à base d’huile d’arbre à thé ou le shampoing violet papa distingué de Lush. 
 
Lire les étiquettes
Évitez certains produits dans vos cosmétiques (crèmes, fond de teint, etc.) J’avais fait une liste ici à l’aide du guide d’Alison Bowser, mais j’ajouterais à cette dernière, le méthylisothiazolinone. Le méthylisothiazolinone est un agent de conservation qui provoque des allergies de la peau chez certaines personnes. Personnellement je ne peux plus utiliser certains des produits de la marque Petit Olivier qui comporte ce fameux produit. Dès que je me lave les mains avec leur savon et que je touche ensuite à mon visage, ça me pique énormément et il se forme des plaques rouges sur mes joues et les coins de mon nez (même si ce sont mes mains qui sont en contact avec le produit). Ces plaques prennent des jours à disparaître (je crois que c’est davantage une allergie, mais elle peut être rapidement confondue avec la rosacée, car les symptômes sont similaires ).
Note : Regardez si vos produits nettoyants ou hydratants pour la peau ne contiennent pas de l’huile minérale (ou d’autres formes d’huile), du parfum ou du methylisothiazoline (comme j’ai mentionné plus haut), si oui, je vous en conseille l’arrêt
 
PRODUITS NATURELS
La poudre d’avoine
Les masques à la poudre d’avoine dont je vous ai parlé dans l’article ici enlèvent les rougeurs. Toutefois, ils peuvent créer des tiraillements. Si vous tolérez bien une crème pour la peau, je vous suggère de faire ce masque et de mettre rapidement une couche de cette crème hydratante après. Sinon, ne faites pas ce masque l’hiver, car votre peau aura trop de mal à s’en remettre.
Les vitamines
Essayez de prendre des capsules d’omega 3 deux fois par jour (personnellement ça m’aide). Mais attention! Certaines vitamines provoquent des flashs (rougeurs qui se situent surtout sur les joues et sur le nez et qui peuvent durer plusieurs heures). Surtout les multi-vitamines et le Biotin (dans mon cas). J’en prends quand même à l’occasion, mais plus souvent le soir, car une heure après en avoir pris, mon nez devient très rouge. Le même effet arrive quand je bois du vin. Ça disparaît habituellement au réveil.
 DSC05041
Les huiles essentielles
La seule huile essentielle qui semble fonctionner sur mon visage pour l’hydrater est l’huile de chanvre (il y a un petit formats en vente chez Aroma-Zone pour essayer à moins de 2 euros). Depuis deux ans, j’ai arrêté d’utiliser cette huile, mais j’avoue qu’à une certaine période, l’huile de chanvre m’avait fait beaucoup de bien (en petite quantité sur les parties sèches de mon visage). L’huile de pépin de pamplemousse mixée à de l’eau peut aussi être utilisée pour laver, elle hydrate en plus d’être un antifongique.
 
 DSC05036
CRÈMES ET NETTOYANTS DOUX POUR ROSACÉE ET LA COUPEROSE
J’utilise pratiquement toujours Laroche-Posay en eau micellaire pour nettoyer ma peau, si j’ai utilisé du maquillage. Sinon je ne prends que l’eau du robinet (ou de l’eau en bouteille) avec un coton doux.
 DSC05027
Comme crème, j’hydrate avec Avene pour peaux extrêmement sensibles en hiver et en été j’utilise une crème solaire Coppertone pour bébé qui contient du zinc et qui est sans parfum. Si j’ai besoin d’une crème plus grasse, j’utilise Cetaphil. D’ailleurs, si vous avez des problèmes de boutons de rosacée vous pouvez mixer l’une des deux crèmes avec de l’huile d’arbre à thé et l’appliquer sur la zone affectée. Dans mon cas, cette mixture a très bien fonctionné (mais attention, il faut mettre une très, très petite dose d’huile et l’appliquer seulement sur la zone et ne pas le faire tous les jours).
 DSC05043
DSC05049
Le maquillage
Pour les jours ou l’on prend trop de vin ou qu’on a un oral à passer ont peut toujours finir par camoufler (sans exagérer) avec un bon fond de teint ou un « primer » vert.
 
ALIMENTATION
Pour l’alimentation, évitez les produits laitiers, le café et le vin pour commencer. Voyez au bout de deux semaines si ça fait une différence. Certaines personnes voient une nette différence avec l’arrêt du laitage. Pour ma part, la diète sans sucre et anticandidat m’avait beaucoup aidé à me débarrasser de mes boutons de rosacée. Ma peau avait pris du mieux au bout d’environs deux mois, mais cette diète est extrêmement complexe. Prenez le temps d’en discuter avec un naturopathe. Je l’ai fait 16 mois. 
Boire au moins 1 litre d’eau par jour (gratuit et ça ne fait de mal à personne).
 
LES VÊTEMENTS
Attention à ce que vous portez !
Certains tissus portés proche du visage peuvent créer des crises sans qu’on s’en aperçoive. Surtout l’hiver, car on porte plusieurs couches (bonnet, foulard, etc.) Évitez surtout les lainages. Dans mon cas c’est systématique, je fais une crise sur les joues, si je porte un foulard à base de laine. Certains bijoux ou fermeture éclaire peuvent aussi provoquer des crises.
 
Note : Nettoyez vos taies d’oreiller régulièrement et lavez-les avec un savon hypoallergène, sans fragrance (d’ailleurs, lavez le plus souvent vos vêtements avec du savon sans fragrance).
 
LES HORMONES
Pour ma part, les problèmes de rosacée (surtout les boutons) sont arrivés quand j’ai changé de marque de pilules contraceptives. Ça n’a pris qu’un mois et je voyais la différence. De gros boutons sur mon menton sont apparus, pour ensuite monter à mon front. Selon deux médecins que j’ai consultés, la pilule n’était pas en cause et on me conseillait même de continuer à la prendre pour ne pas empirer le problème… Pourtant je reste persuadée que cette dernière a eu un impact. Quand je l’ai arrêté, ma peau est devenue un désastre durant le premier mois et ensuite tout est revenu pour le mieux (moi qui prenais cette pilule et endurait ces boutons depuis 4 ans, venais de régler une partie de mon problème en moins de 2 mois). Aussi, quand je suis tombée enceinte, un an après avoir arrêté la pilule, j’ai eu de fortes crises les deux premiers mois, ensuite tout est revenu dans l’ordre… Même chose aujourd’hui avant mes règles, j’ai toujours une petite crise (donc est-ce que les hormones influencent ? Après tout ça, j’aurais tendance à dire que oui !).
 
Surtout, prenez des notes sur votre peau dans un journal et comparez au bout d’un mois s’il y a des différences ou des améliorations, vous pourrez ensuite faire des comparaisons entre les jours où votre peau est belle et les autres jours. Peut-être arriveriez-vous à mettre le doigt sur le ou les coupables.  
LES ANTIBIOTHIQUES
La seule chose que je peux dire c’est de les éviter le plus possible. Voici l’article que j’avais écrit sur la Minocycline (minocycline sales effets secondaires). Je n’ai rien à y ajouter. Si ce médicament fonctionne sur vous, sans provoquer d’effets secondaires autres que de faire partir les boutons de rosacée, tant mieux. Toutefois, n’oubliez pas, comme pour le laser, les antibiotiques devront être renouvelés à un moment ou un autre. C’est une solution rapide, mais toujours à recommencer. De plus, les antibiotiques ne feront rien pour les rougeurs, ils n’aident que pour les boutons.
EN CONCLUSION
Ce ne sont pas des recettes magiques, mais quelques pistes de solutions. Ces trucs ne font pas effet rapidement, il faut être patient. Vouloir se débarrasser de la rosacée et de la couperose sans faire d’effort, c’est à mon avis impossible.
C’est un peu comme les personnes qui souffrent d’un surplus de poids. Ils peuvent avoir recours à la chirurgie ou décider d’aller au gym et mieux manger. De la même façon que nous, nous pouvons avoir recours au laser et aux médicaments pour enrayer rapidement la rosacée. Nous pouvons aussi choisir de modifier notre mode de vie en acceptant la maladie et en éliminant de notre vie tout ce qui augmente les rougeurs et les crises. Si vous prenez la version rapide, n’oubliez pas que si vous faites du laser ou prenez des médicaments pour aider votre peau, après quelque temps les problèmes reviennent.
Bon courage et donnez-moi des nouvelles !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s