Couperose et rosacée : crèmes, produits et trucs pour s’en débarrasser

Aurevoir_RosaceeL’hiver est l’une des périodes les plus difficiles pour ceux, qui comme moi, souffrent de rosacée et de couperose. Le froid et les vents viennent agresser nos peaux qui sont déjà si sensibles.

À cette période, je reçois beaucoup de messages de lecteurs qui me demandent des conseils. Je sens la panique chez beaucoup d’entre eux et malheureusement je n’ai pas de recettes miracles à vous donner. Quand on souffre de rosacée, on a l’impression que la terre va s’écrouler. C’est normal puisque ça touche notre visage. La partie qu’on expose et sur laquelle souvent les gens nous jugent en premier. Lorsque survient une crise, nous pensons que les autres ne voient que ça et ça s’empire, car nous stressons.

Le stresse est l’ennemie numéro 1 d’une personne qui souffre de rosacée et de couperose. Je le sais maintenant, car j’ai analysé mes crises. Ma rosacée était toujours plus importante en période de stress. Surtout au travail quand je devais présenter un projet à mes supérieurs. Dès que je commençais à stresser (même sans vraiment ressentir ce stress), des plaques rouges commençaient à s’installer.

Je vis maintenant avec la maladie depuis 8 ans et j’ai appris à la contourner et à la camoufler. Croyez-moi, si la crème ou la pilule miracle existait, je vous l’offrirais gratuitement car je sais combien la rosacée peut rapidement détruire la confiance en soi et peut faire souffrir. Une chose que je peux faire, c’est vous donner mes trucs. Je l’ai fait souvent sur ce blogue et beaucoup de lecteurs me demandent des mises à jour.

Cet article se veut le résumé de beaucoup de conseils que j’ai donnés au cours des dernières années. Quelques petites choses ont changé, mais j’espère sincèrement vous aider…

TRUCS CONTRE LA ROSACÉE ET LA COUPEROSE
 
 L’eau
Attention à l’eau du robinet, elle est souvent la première coupable des crises de rosacée !
L’eau au Québec comporte beaucoup de chlore et agresse la peau. J’essaie de ne pas trop mettre mon visage en contact avec cette dernière (maximum une à deux fois par jour pour la nettoyer). Lors des grosses crises, je prenais de l’eau stérile pour bébé. Elle est très douce et une bouteille d’un litre dure très longtemps (ce n’est pas du luxe). 
Soins des cheveux et l’eau du robinet
J’ai remarqué que l’eau qui était en contact avec ma peau pendant le lavage de mes cheveux pouvait facilement l’influencer (rougeur, sécheresse, etc.), c’est pourquoi je vous suggère de laver vos cheveux sans que l’eau touche votre visage (et sans utiliser de l’eau très chaude). Si possible, ne lavez pas vos cheveux en prenant votre douche. Lavez-les directement dans la baignoire avec la paume de douche. Utilisez ensuite le moins possible de fixatif, gel ou mousse et évitez les shampoings trop hydratants (ces derniers forment une petite poudre ou filtre gras et tombent sans qu’on s’en rende compte sur le visage et l’agresse durant la journée).
Je ne sais pas pourquoi, mais certains shampoings augmentent les crises (d’ailleurs, les shampoings secs sont à proscrire pour nous). Pour ma part, je fais des pellicules (comme beaucoup de gens qui ont des problèmes de peau). J’utilise soit un shampoing à base d’huile d’arbre à thé ou le shampoing violet papa distingué de Lush. 
 
Lire les étiquettes
Évitez certains produits dans vos cosmétiques (crèmes, fond de teint, etc.) J’avais fait une liste ici à l’aide du guide d’Alison Bowser, mais j’ajouterais à cette dernière, le méthylisothiazolinone. Le méthylisothiazolinone est un agent de conservation qui provoque des allergies de la peau chez certaines personnes. Personnellement je ne peux plus utiliser certains des produits de la marque Petit Olivier qui comporte ce fameux produit. Dès que je me lave les mains avec leur savon et que je touche ensuite à mon visage, ça me pique énormément et il se forme des plaques rouges sur mes joues et les coins de mon nez (même si ce sont mes mains qui sont en contact avec le produit). Ces plaques prennent des jours à disparaître (je crois que c’est davantage une allergie, mais elle peut être rapidement confondue avec la rosacée, car les symptômes sont similaires ).
Note : Regardez si vos produits nettoyants ou hydratants pour la peau ne contiennent pas de l’huile minérale (ou d’autres formes d’huile), du parfum ou du methylisothiazoline (comme j’ai mentionné plus haut), si oui, je vous en conseille l’arrêt
 
PRODUITS NATURELS
La poudre d’avoine
Les masques à la poudre d’avoine dont je vous ai parlé dans l’article ici enlèvent les rougeurs. Toutefois, ils peuvent créer des tiraillements. Si vous tolérez bien une crème pour la peau, je vous suggère de faire ce masque et de mettre rapidement une couche de cette crème hydratante après. Sinon, ne faites pas ce masque l’hiver, car votre peau aura trop de mal à s’en remettre.
Les vitamines
Essayez de prendre des capsules d’omega 3 deux fois par jour (personnellement ça m’aide). Mais attention! Certaines vitamines provoquent des flashs (rougeurs qui se situent surtout sur les joues et sur le nez et qui peuvent durer plusieurs heures). Surtout les multi-vitamines et le Biotin (dans mon cas). J’en prends quand même à l’occasion, mais plus souvent le soir, car une heure après en avoir pris, mon nez devient très rouge. Le même effet arrive quand je bois du vin. Ça disparaît habituellement au réveil.
 DSC05041
Les huiles essentielles
La seule huile essentielle qui semble fonctionner sur mon visage pour l’hydrater est l’huile de chanvre (il y a un petit formats en vente chez Aroma-Zone pour essayer à moins de 2 euros). Depuis deux ans, j’ai arrêté d’utiliser cette huile, mais j’avoue qu’à une certaine période, l’huile de chanvre m’avait fait beaucoup de bien (en petite quantité sur les parties sèches de mon visage). L’huile de pépin de pamplemousse mixée à de l’eau peut aussi être utilisée pour laver, elle hydrate en plus d’être un antifongique.
 
 DSC05036
CRÈMES ET NETTOYANTS DOUX POUR ROSACÉE ET LA COUPEROSE
J’utilise pratiquement toujours Laroche-Posay en eau micellaire pour nettoyer ma peau, si j’ai utilisé du maquillage. Sinon je ne prends que l’eau du robinet (ou de l’eau en bouteille) avec un coton doux.
 DSC05027
Comme crème, j’hydrate avec Avene pour peaux extrêmement sensibles en hiver et en été j’utilise une crème solaire Coppertone pour bébé qui contient du zinc et qui est sans parfum. Si j’ai besoin d’une crème plus grasse, j’utilise Cetaphil. D’ailleurs, si vous avez des problèmes de boutons de rosacée vous pouvez mixer l’une des deux crèmes avec de l’huile d’arbre à thé et l’appliquer sur la zone affectée. Dans mon cas, cette mixture a très bien fonctionné (mais attention, il faut mettre une très, très petite dose d’huile et l’appliquer seulement sur la zone et ne pas le faire tous les jours).
 DSC05043
DSC05049
Le maquillage
Pour les jours ou l’on prend trop de vin ou qu’on a un oral à passer ont peut toujours finir par camoufler (sans exagérer) avec un bon fond de teint ou un « primer » vert.
 
ALIMENTATION
Pour l’alimentation, évitez les produits laitiers, le café et le vin pour commencer. Voyez au bout de deux semaines si ça fait une différence. Certaines personnes voient une nette différence avec l’arrêt du laitage. Pour ma part, la diète sans sucre et anticandidat m’avait beaucoup aidé à me débarrasser de mes boutons de rosacée. Ma peau avait pris du mieux au bout d’environs deux mois, mais cette diète est extrêmement complexe. Prenez le temps d’en discuter avec un naturopathe. Je l’ai fait 16 mois. 
Boire au moins 1 litre d’eau par jour (gratuit et ça ne fait de mal à personne).
 
LES VÊTEMENTS
Attention à ce que vous portez !
Certains tissus portés proche du visage peuvent créer des crises sans qu’on s’en aperçoive. Surtout l’hiver, car on porte plusieurs couches (bonnet, foulard, etc.) Évitez surtout les lainages. Dans mon cas c’est systématique, je fais une crise sur les joues, si je porte un foulard à base de laine. Certains bijoux ou fermeture éclaire peuvent aussi provoquer des crises.
 
Note : Nettoyez vos taies d’oreiller régulièrement et lavez-les avec un savon hypoallergène, sans fragrance (d’ailleurs, lavez le plus souvent vos vêtements avec du savon sans fragrance).
 
LES HORMONES
Pour ma part, les problèmes de rosacée (surtout les boutons) sont arrivés quand j’ai changé de marque de pilules contraceptives. Ça n’a pris qu’un mois et je voyais la différence. De gros boutons sur mon menton sont apparus, pour ensuite monter à mon front. Selon deux médecins que j’ai consultés, la pilule n’était pas en cause et on me conseillait même de continuer à la prendre pour ne pas empirer le problème… Pourtant je reste persuadée que cette dernière a eu un impact. Quand je l’ai arrêté, ma peau est devenue un désastre durant le premier mois et ensuite tout est revenu pour le mieux (moi qui prenais cette pilule et endurait ces boutons depuis 4 ans, venais de régler une partie de mon problème en moins de 2 mois). Aussi, quand je suis tombée enceinte, un an après avoir arrêté la pilule, j’ai eu de fortes crises les deux premiers mois, ensuite tout est revenu dans l’ordre… Même chose aujourd’hui avant mes règles, j’ai toujours une petite crise (donc est-ce que les hormones influencent ? Après tout ça, j’aurais tendance à dire que oui !).
 
Surtout, prenez des notes sur votre peau dans un journal et comparez au bout d’un mois s’il y a des différences ou des améliorations, vous pourrez ensuite faire des comparaisons entre les jours où votre peau est belle et les autres jours. Peut-être arriveriez-vous à mettre le doigt sur le ou les coupables.  
LES ANTIBIOTHIQUES
La seule chose que je peux dire c’est de les éviter le plus possible. Voici l’article que j’avais écrit sur la Minocycline (minocycline sales effets secondaires). Je n’ai rien à y ajouter. Si ce médicament fonctionne sur vous, sans provoquer d’effets secondaires autres que de faire partir les boutons de rosacée, tant mieux. Toutefois, n’oubliez pas, comme pour le laser, les antibiotiques devront être renouvelés à un moment ou un autre. C’est une solution rapide, mais toujours à recommencer. De plus, les antibiotiques ne feront rien pour les rougeurs, ils n’aident que pour les boutons.
EN CONCLUSION
Ce ne sont pas des recettes magiques, mais quelques pistes de solutions. Ces trucs ne font pas effet rapidement, il faut être patient. Vouloir se débarrasser de la rosacée et de la couperose sans faire d’effort, c’est à mon avis impossible.
C’est un peu comme les personnes qui souffrent d’un surplus de poids. Ils peuvent avoir recours à la chirurgie ou décider d’aller au gym et mieux manger. De la même façon que nous, nous pouvons avoir recours au laser et aux médicaments pour enrayer rapidement la rosacée. Nous pouvons aussi choisir de modifier notre mode de vie en acceptant la maladie et en éliminant de notre vie tout ce qui augmente les rougeurs et les crises. Si vous prenez la version rapide, n’oubliez pas que si vous faites du laser ou prenez des médicaments pour aider votre peau, après quelque temps les problèmes reviennent.
Bon courage et donnez-moi des nouvelles !

 

Publicités

Couperose et rosacée, la suite de mon expérience

Lonely_lantern_in_the_fog-wallpaper-3840x2400Il y a un bon moment que je n’ai rien écrit sur ce blog à propos de ma peau sensible et de ma rosacée. En réalité les choses ont tellement changé durant la dernière année que je voulais être certaine de ce que je vous écris. Naturellement, je ne suis pas une professionnelle de la médecine et je ne peux pas vous faire de traitement médical (je dis ça, car certain me demande parfois des conseils comme ci j’étais un médecin ou une naturopathe). Ce que je raconte ici, ne sont que mes essais et erreurs. J’ai eu beaucoup de commentaires de votre part. La question qui revient souvent est : comment faire pour arrêter les problèmes de couperose et de rosacée sur mon visage ? J’ai pu lire dans certains messages, beaucoup de tristesse et ça me touche profondément, car moi aussi je l’ai vécu. Moi aussi, plusieurs matins ma peau était rouge, gonflée, pleine de boutons, irritée et je ne voyais pas le bout du tunnel. Oui, j’ai déjà téléphoné mon employeur ou annulé une soirée entre amis en disant que j’étais malade, car j’avais trop pleuré à cause de mes problèmes de peau. Personne ne me comprenait, si ce n’est que mon chat et mes plantes vertes (si vous voyez ce que je veux dire).

Beaucoup m’ont demandé la recette magique pour s’en sortir. Malheureusement, je n’en ai pas. Toutefois depuis un an, ma peau va mieux et je vais tenter ici de vous dire ce qui a changé et ce que je crois a contribué à cette amélioration. Car n’allez pas croire qu’on se débarrasse d’une couperose ou d’une rosacée. On apprend à vivre avec, on peut améliorer son état, mais rien n’est facile !

Ceux qui m’ont suivi savent que j’ai fait un régime anti-candida sans sucre, sans gluten, etc. pendant plus de 16 mois (je ne vais pas m’attarder sur la description du régime, car tout est encore sur le blog). Toutefois, je sais que vous vous demandez, ça marches-tu vraiment ? Réponse : Oui… et non ! Oui ça marche, mais… Ça prend au moins 6 à 8 mois pour voir une différence (le temps de faire la détox et de prendre le dessus sur le candidat) et Non, car ce régime est juste inhumain ! Mais si vous êtes vraiment motivé, ce régime n’est pas juste magique pour la peau, mais aussi pour la santé. Je vous le recommande, mais je vous recommande aussi de bien le faire pour éviter les carences.

Ainsi, oui ça marche (sur moi ). Depuis ce régime, je suis de plus en plus convaincu que le GRAND responsable est le candidat albican et voici pourquoi. Je ne vais pas m’attarder sur le sujet, tout est sur le blogue, mais en gros ce champignon qui prolifère en nous, modifie la flore intestinale en créant pas mal de dommages. Aucune recherche ne le prouve, mais selon moi une bonne partie des problèmes de rosacée et de couperose est associée à notre système digestif. Si ça ne va pas de ce côté-là, que vous avez du mal à libérer les toxines par les voix d’évacuations normales et bien, la peau va s’en charger. Résultat, boutons, plaques rouges, eczéma, rosacée, couperose…bla bla

Deuxième point, j’ai aussi arrêté la pilule contraceptive après 20 ans de prise tous les jours (oui, oui au Québec on commence tôt ! Je ne suis pas si vieille). Déjà, car je pense avoir un enfant dans la prochaine année, mais aussi, car j’avais un pressentiment que la pilule que je prenais avait modifié ma peau. Au départ, je prenais la marque Ortho 777. Mais il y a 5 ans mon médecin m’a demandé de changer pour Alese (elle m’a fait tout un drame, certainement qu’elle était commanditée par cette compagnie). Toujours est-il que j’ai accepté, car cette dernière avait moins d’hormones et se devait, soi-disant,   meilleur pour la santé. Toutefois, après les deux premiers mois, j’ai commencé à avoir d’étranges boutons sur le visage et les problèmes de rosacée ont commencé pour vrai.

Donc qu’est-ce que j’en retire ? C’est mon opinion, mais je crois que cette pilule a bousillé ma flore intestinale, le candidat a pris de l’expansion et la rosacée est sorti …. Le site Internet thecandidadiet.com fait un lien direct entre le candida albican et la pilule contraceptive… Je trouve aussi qu’il y a peut-être un lien important à y faire ! Là vous vous demandez, est-ce que ma peau a été mieux avec l’arrête de la pilule ? Non, le premier mois, j’ai eu une belle crise de boutons, mais aussi un deuxième problème et j’arrive à mon troisième point, de belles mycoses vaginales … Arrrk ! Il semblerait que dans certains cas, l’arrêt de la pilule occasionne ce genre de désagrément et de déraillement. Déjà fortement sensible à ça, ce problème était juste insupportable (je vous épargne les détails) j’étais à bout !! J’ai donc été en clinique privée de santé sexuelle à Montréal et consulté une spécialiste rapidement, car ça n’avait aucun sens ! Ça été l’une des plus belles décisions de ma vie, car non seulement le docteur que j’ai rencontré n’a pas fait comme mon médecin de famille et me proposer des crèmes en vente libre qui ne marchent pas, mais elle m’a proposé un traitement oral anti candidose de trois mois. Le Pro-Fluconazole 150mg. Déjà ce médicament ne m’a pas donné d’effets secondaires (merci !) et magiquement mes boutons sont partis, ma peau est devenue pas parfaite, mais très bien et mes mycoses vaginales ont disparus. Le bonheur !

Du mois de juin à septembre, je suis même allée à Hawaii travailler sur une ferme et ma peau allait agréablement bien ! D’accord, il y avait moins de stress car je n’étais pas au travail, mais pourtant on dit que le soleil et l’humidité sont mauvais pour la rosacée… et bien pas à ce moment et même si je devais protéger régulièrement ma peau avec de la crème solaire, ce qu’habituellement elle déteste…

Depuis mon retour de voyage : Au retour ma peau a très bien réagi les deux premiers mois, mais elle recommence depuis cette semaine à faire quelques petits caprices en plus de me faire quelques petits épisodes de mycose et de constipation. Ça ressemble à quoi tout ça ? Aux effets secondaires du candida Albican ! Mais vous savez quoi ? Je me suis vraiment empiffré de sucre, de farine blanche et de chips à mon retour ! Donc vous voulez mon avis, le candida commence à refaire surface. J’ai deux solutions entre les mains, le docteur m’avait aussi prescrit un deuxième traitement en cas de rechute, donc 1- je peux reprendre mes comprimés oraux ou 2- refaire le régime de plusieurs mois anti-candidat… La solution semble tracée ici. Prendre ces comprimés à répétition n’est pas l’idéale, mais accélère très rapidement la guérison. Ensuite, je vais devoir comprendre que les bonnes choses comme le sucre, les pâtes, etc. Ce n’est tout simplement pas pour moi.

Donc voilà, je ne peux pas vous dire que le candida albican est le seul et unique responsable, mais si vous voulez mon avis, avec tous ce que j’ai vécu cette année, j’ai de sérieux doutes !

Les règles de base de celles qui veulent en finir avec la couperose et la rosacée

Je n’aime pas croire qu’il n’existe pas de solution à un problème, je n’aime pas non plus attendre que les solutions apparaissent par magie. C’est pourquoi que depuis plus de deux mois, je cherche les solutions à mes problèmes de peaux et je refuse de me dire que les crèmes de cortisones prescrites par mon dermatologue ne sont que la solution (et solution est un grand mot, car elles non jamais vraiment fonctionnées) .

Dans le cadre de mes recherches, je remarque que plusieurs scientifiques apportent des hypothèses différentes sur les causes des peaux sensibles, tel de l’eczéma, la rosacée, couperose et dermite. En rassemblant toutes ces données, il semble dur de pointer du doigt qu’un seul facteur… Malheureusement, si j’avais la potion magique, je serais la première à vous la donner. (D’ailleurs, méfiez-vous des gens sur les forums qui vous dissent l’avoir trouvé et qui vous envoient ensuite sur leur site pour vous vendre des crèmes miracles).  Plus de 10 millions de personnes souffrent de rosacée, je crois que si c’était vrai, il y aurait eu un gros coup de publicité pour nous avertir…

En attendant, justement le remède miracle, il y a quand même quelques règles à retenir et qui certainement vous aideront, comme elles ont pu m’aider lors des dernières semaines. Essayez de les appliquer à la lettre et regardez l’évolution de votre peau sur 4 semaines (car il se peut très bien que vous soyez aussi affecté par votre cycle hormonal, 4 semaines vous permettra de vous donner une meilleure idée).

Les règles

1 Le soleil est un ami, à condition d’utiliser une crème solaire minérale avec un bon indice FPS (voir ces deux produits).

2. La nourriture affecte votre peau, suivez la liste des aliments à éviter (je l’ai basé sur plusieurs blogues et spécialistes, voir plus bas la liste…)

3. Employez des crèmes les plus naturelles possible, évitez la lanoline et les Parabens, lisez les composantes et remarquez ce que contiennent les produits qui vous conviennent (dans mon cas, j’ai découvert que le Zinc et huile de pépin de pamplemousse aidaient énormément)

4. Maquillez les zones sujettes aux crises le moins possible (oubliez le fond de teint pour 30 jours)

5. Lavez la peau à l’eau tiède sans savon, puis rincez avec une bombe à l’eau thermale et laissez sécher à l’air libre avant d’appliquer une crème visage. Si vous sentez votre peau est trop grasse pour ne la laver qu’avec de l’eau, je suggère La Roche Posay, Tolérianne nettoyant en lait.

6. Grattez et touchez votre visage le moins souvent possible. (J’ai remarqué que je touchais souvent mes joues et que ma crème à main causait une irritation)

7. Relaxez. On vous l’a certainement déjà dit… (pas facile! Je sais)

8. Faites du sport, mais éviter les salles trop chaudes ou les exercices trop cardio, vous risquez une poussé de papule (boutons).

9. Prenez des vitamines… Si ça n’aide pas, ça ne fera pas de mal, mais en coupant les produits laitiers, vous devriez peut-être penser à prendre des capsules de vitamines D et B13

10. Évitez la constipation… Mangez des fruits et des légumes en abondance (en évitant ceux de la liste plus bas..) il semble que plusieurs personnes se retrouvent avec des flashs lors de ces épisodes…

11. Nettoyez vos taies d’oreiller souvent, pensez au poil de chat qui peuvent s’y aventurer, acariens ou détergent auxquels vous pourriez être allergiques.

12. Buvez de l’eau, au bureau à la maison, partout! Pour éliminer les toxines.

13. Arrêtez le café et le thé! Oui, ça c’est un grand pas, je suis passé à deux par jours à 2 par semaines, si je peux, vous pouvez aussi!

14. Arrêtez de fumer

15. Misez sur un maquillage qui va mettre les autres parties de votre visage en évidence et vous faire oublier vos tâches rouges, yeux, bouche, sourcils…

Liste des aliments à éviter

Le plus possible le sucre

Tous les laitages

Fruits et Légumes : évitez, avocat, banane, tomate et ananas

Toutes les charcuteries grasses (saucissons, bacons, lardons, etc.)

Voyez si ce ne serait pas une allergie au gluten (faites l’essai d’enlever les glutens pour 1 semaine)

Le plus possible, évitez les produits modifiés avec des agents de conservation, des acide citrique, nitrate, etc.

Rosacée, pilule contraceptive et cycle menstruel un lien ?

Ma peau s’est littéralement modifiée quand mon médecin a décidé de changer ma pilule contraceptive il y a 4 ans. À ce moment, je ne faisais aucun pustule (boutons) sur le visage, ni trop de flashs. J’en ai parlé à mon médecin et elle a rigolé. Pour elle, il n’y avait aucun rapport et j’étais mieux de continuer avec cette nouvelle pilule à faible taux d’hormones que de mettre ma santé en jeu avec la pilule que je prenais depuis 10 an. Elle n’a pas vraiment tort, mais je reste convaincue que les hormones dans la pilule et dans notre cycle menstruel affectent notre visage, les réactions de la rosacée et de l’eczéma.

Je me suis donc amusé à regarder les réactions de ma peau, après avoir pris des notes pendant 3 mois, j’ai remarqué que l’état des rougeurs de mon visage était assez cyclique. Si je divise mon cycle en 4 semaines de  7 jours,  (le premier jour étant celui de la première pilule de ma tablette), voici la moyenne des réactions:

Jour 1 à 7 : Code Rouge à Orange : Ma peau est brouillée , il y a l’apparition de quelques boutons, mon teint est rouge. Je dois absolument vérifier tout ce que mange pour minimiser les boutons. Interdiction totale d’alcool, fromage, café et thé. Aucun maquillage, peau plus sèche, donc j’applique de l’huile de chanvre et je lave à l’huile de pépin de pamplemousse et j’utilise de l’eau thermale dès que j’ai des flashs. Je fais moins de sports dans ces moments et j’évite de m’exposer au soleil et aux vents froid.

Jour 8 à 14 : Code Orange à Jaune : Ma peau commence à aller mieux, le rouge devient plus rosé. Pas de nouveaux boutons, mais je dois toujours vérifier ce que je mange et je continue les huiles essentielles et d’éviter le café.

 Jour 15 à 21 : Code Jaune à Vert : Semaine de fête, ma peau est à son meilleur, elle redevient plus hydraté. Je regarde moins ce que je mange, car les aliments n’ont pas trop l’air à modifier la couleur de ma peau, je m’autorise à l’occasion du chocolat et des aliments sucrés. Je lave seulement ma peau à l’eau claire. Aux endroits secs, j’applique de l’huile de chanvre. Les pustules s’estompent et laissent à cet endroit une peau un peu plus sèche, mais ce n’est rien, j’utilise Totériane de Laroche Posay. Par contre, si la rosacé s’éfface, je dois faire attention aux nouvelles crises d’eczéma, j’utilise donc de l’huile de chanvre sur ces zones et je peux même me permettre un peu d’expositions au soleil (pour aider à diminuer l’eczéma).

Jour 21 à 28 : Rapidement : Vert à orange et rouge (semaine des pilules de sucre sans hormones) : Ma peau recommence à devenir plus rouge. Je dois recommencer à faire attention, je bois beaucoup d’eau et j’évite le gras, les sucres et tous les excitants (café, thé, chocolat, etc.)

2 semaines de traitement

Je ne sais pas si c’est la pression de cette semaine, mais j’ai une nouvelle poussée de boutons et les rougeurs ont recommencées.

Je continue quand même à prendre des gouttes de pépin de pamplemousse, 10 par jour dans un verre d’eau et de me nettoyer le visage aussi avec cette mixture. J’ai l’impression que le mélange pour nettoyer ma peau calme un peu les poussées et la sensation de brulure, mais rien de plus et mon visage reste sec. J’ai tenté d’utiliser cicalfate de Avène par dessus mais je sens toujours des picotements et j’ai l’impression d’être encore plus rouge. je reviens donc aux crèmes de La Roche Posey (Toleriane), même si je ne les trouve pas assez hydratante. J’ai totalement coupé les produits laitier, charcuterie, chocolats, café, thé, le pain et beaucoup de produits à bases de gluten et de levure et je mange énormément de légumes verts, en plus de prendre de la vitamine B13 et D, je m’accorde un peu d’aliments sucrés mais c’est vraiment très rare.

Je ne mets pratiquement plus de maquillage pour laisser ma peau respirer (mais ça c’est très difficile).

Voilà, j’espère avoir de meilleurs nouvelles dans mon prochain billet

Jour 8 du régime anti-rosacé

Il y a maintenant une semaine que j’ai commencé mon super régime sans gluten, sans sucre et sans lactose pour éliminer ma couperose-rosacé …
Voici mes commentaires:

La perte de poids est assez dramatique et ce n’était pas l’élément premier que je cherchais, presque 2 kilos en 8 jours (mais bon, avec la venue de l’été me sentir plus légère dans mes vêtements est un petit plus, je ne vais pas le nier)
Je me suis remise à manger quelques fruits comme les pommes et j’ai ré-intégré les poivrons rouge et jaune, car ne plus manger de sucre commençait à me donner des vertiges et un manque de concentration au travail.

Je mange aussi un peu de viande bio et sans gluten aux deux jours et du poisson, des lentilles, rix brun, du fromage de chèvre à petites doses et des oeufs pour aller chercher mes protéines, mais j’avoue que se motiver à manger est devenue une chose assez difficile, l’appétie est moins au rendez-vous. Je prends de la vitamine D et B13 en capsule et des tones de légumes verts.

Les biens faits : je n’ai pas encore eu de poussé de boutons (même si je suis dans mon cycle menstruel et habituellement c’est à ce moment qu’ils choisissent pour sortir) j’ai toujours ceux que j’avais, mais ils me semblent un peu moins rouge, ma peau semble un peu mieux et les rougeurs ont légèrement diminuées. Mais je ne sais pas si je peux associer ce résultat sur ce que je mange ou sur l’huile de pépin de pamplemousse avec laquelle je nettoie maintenant ma peau soir et matin (dillué avec de l’eau). J’ai l’impression que ce nouveau traitement lui fait beaucoup de bien, j’ai commencé à remettre aussi comme crème de jour, La Roche Posay Hydrianne. Je me tiens loin du soleil et des sources de chaleurs, fini les bains chauds et j’ai coupé définitivement le café, je bois un thé vert l’après midi pour me donner un brin d’énergie et des tisanes de menthe poivrée pure et naturellement aucun alcool (même lors de pick-nick et des 5 à 7 entre-amis).

Rosacé / couperose, un lien avec l’alimentation ?

Est-ce qu’il y aurait un rapprochement à faire entre mes réactions de rosacé et mon alimentation? Certains naturopathes croient que le sucre serait un grand responsable, car il alimenterait le candidat albican (une bactérie présente dans les intestins) et qui selon eux, créerait ces épisodes de boutons, d’eczéma et de couperose au visage.
Plusieurs personnes, sur les blogues, on dit avoir fait le régime anticandidat et que les crises de couperoses et d’eczéma avaient diminuées, même parfois complètement disparus… À la fois septique, mais déterminée à utiliser le laser que si je ne trouvais pas la vraie source de mon problème. Je commence dès demain ce régime vraiment draconien, le but est de tuer cette bactérie dans mon estomac pour enfin vivre mieux.

Même si j’ai une alimentation super équilibrée et une hygiène impeccable, je pense qu’il y a nécessairement quelque chose qui se passe chez moi et qui cause tous ces désagréments, je pose le doigt sur cette bactérie, mais je suis peut-être totalement à côté de la track.. Mais bon, je suis motivée à vérifier ce régime et j’aurais ma réponse d’ici quelques semaines..

Je vais donc tenter de :

  • De respecter à la lettre le régime durant au moins 1 mois et voir si les résultats vont se présenter de façon significative…
  • Acheter des gouttes d’huile de pépin de pamplemousse et en prendre au moins 10 gouttes par jour dans un verre d’eau … Il parait que ça aide
  • boire au moins 6 tasses en tisane à la menthe, thé vert ou de l’eau

La Phase 1

  • Faire l’épicerie pour s’assurer de manger que les choses sur la liste et surtout ne pas être tenté d’aller à la cafétéria du travail m’acheter de la nourriture qui pourrait contenir ce que le candidat recherche….
  • Garder une liste de ce que je peux manger en permanence dans mon porte-feuille et sur le frigo
  • Avertir mon copain et quelques personnes de mon entourage de ma démarche pour qu’il m’aide à réussir mon nouveau régime

A ÉLIMINER

Le SUCRE et tous les produits contenant du sucre. (J’ai décidé de me garder une goutte de Stevia par jour pour mieux faire passer les gouttes de pépin de pamplemousse dans mon verre d’eau le matin)

LEVURE et ferments : Eviter tous les aliments contenant de la levure, des moisissures, ou des ferments, comme le pain, les pizzas, gâteaux et pâtisseries, tous les fromages fermentés, les champignons crus, toutes les boissons fermentées (bière, cidre…), la sauce soja.

LAIT DE VACHE et produits laitiers : fromage, crème, beurre, yoghourt, lait, lactose. Le fromage et le lait de chèvre ou de brebis bios peuvent être tolérés (mais personnellement je n’y touche pas. (je prends des yaourts sans sucre avec des probiotiques)

La VIANDE :
Certaines viandes BIO, peuvent être tolérées, en petites quantités : canard, pintade, agneau…
Éliminer totalement la volaille d’élevage, toute la viande de bovins, tout produit à base de porc, toutes les charcuteries, ainsi que les viandes et poissons fumés…

Les CÉRÉALES : Éliminer toutes les céréales riches en gluten Blé, Seigle, Avoine, Orge… assimilé aux céréales, le maïs est à proscrire, il contient beaucoup de sucre… On peut remplacer le pain par du pain azym, pita, zwibacks, wasa…   il semble surtout préférable de manger du riz brun.

CERTAINS LÉGUMES acidifiants ou trop sucrés doivent être évités : carottes, maïs, asperges, oseille, rhubarbe, choux de Bruxelles…

Les BOISSONS sucrées, pétillantes, y compris l’eau gazeuse, les jus de fruits, TOUTES les boissons « préparées » comme le « thé froid » et tous les sodas… Éviter thé noir et café.

FRUITS : La plupart des fruits sont riches en SUCRE et doivent être évités. Éviter tous agrumes riches en acide citriques (sauf le citrons), raisins, melon… préférer les pommes, cerises, myrtilles…  en petite quantité