Rosacée et Candida albicans… quand les problèmes d’estomacs se lient sur notre visage…

candida

Ca y’est maintenant après avoir consulté ma naturopathe et regarder avec elle les résultats du laboratoire tout semble s’expliquer.

Les tests sont positifs à 3 types de bactéries non désirables dans mon estomac. Dans mes tests on peut remarquer que les bactéries sensées faire leur boulot de bonnes bactéries font la sieste pendant que les autres font le party (voyons ça comme ça!). Les allergies n’ont pas aidé à la cause en affaiblissant mon système immunitaire. La prise d’antibiotiques avait aidé au départ, car elle a éliminé une partie des mauvaises bactéries, mais comme je n’ai pas terminé le traitement à cause des effets secondaires, j’ai déréglé tout le système et les amis ont repris du poil de la bête en revenant en force, ce qui explique les crises d’acnée rosacée quelques jours après avoir cessé les traitements.

Vous allez me dire, c’est quoi tes petits microbes… Je ne veux pas rentrer dans les détails, car ça m’empêche de dormir, mais l’une d’entre elles, est celle que plusieurs chercheurs accusent d’être l’une des sources de l’accentuation de la rosacée, le candida albicans (j’ai plus de 6 fois la norme) qu’est-ce qu’elle fait et pourquoi elle est si nocive ? Elle crée plusieurs effets secondaires, dont des maux de tête, problème de peau, ballotement, mal d’estomac, fatigue chronique, mycose, etc. Elle se plante sur la paroi de l’intestin et libère des toxines en se nourrissant du sucre et de ce qu’on mange, surtout tout ce qui continent des moisissures (comme les champignons, la levure, les fromages, yaourts, noix).

Maintenant c’est diète encore plus radicale que celle du détox, car j’enlève les fruits et certains légumes (carottes, patates douces, mais et panais) qui sont beaucoup trop sucrés et qui servent de buffet aux bactéries. J’introduis des probiotiques et du psyllium pour les aider à les dégager ainsi que des capsules d’herbes antibactériennes prescrit pas la naturopathe pour les enrayer (ceux-ci contiennent entre autres de l’huile de pépin de raisin, extrait de feuille d’olive et de coquille de noyer et d’autres éléments naturels) .

Est-ce que tout cela sont des entourloupettes de la part de ma naturopathe pour me forcer à sortir mon portefeuille ? I don’t know… Disons que je lui fais confiance, car une chose est certaine, c’est que depuis la diète qu’elle m’a prescrite, ma peau va mieux, disons qu’il y a encore quelques boutons, mais les plaques rouges diminuent, les flashs aussi. Je crois que c’est en grande partie dû au sucre que j’ai éliminé complètement,  mais ça, c’est une vraie torture les première semaines.

Si cette nouvelle cure enraie mes microbes et que ma rosacée s’améliore au point de disparaître  je pourrais prouver au moins une chose à moi même, c’est qu’il y a effectivement il y a un lien entre la rosacée et la flore intestinale et que je ne suis pas folle.

Voici aussi un excellent site qui parle du problème (en anglais) :

http://www.thecandidadiet.com/whatiscandida.htm

 Une bonne liste des symptômes ici :

http://www.dumaisnd.qc.ca/probleme_de_sante/candida_albicans_4.html

Acné rosacée et foie

http://www.flannerys.com.au/ask-a-naturopath/question/170

Publicités