Peaux sensible

Petite histoire d’un Coup de soleil sur rosacée!

P1190053
On est mardi après-midi, le soleil commence à montrer ses premiers vrais rayons du printemps. Je parcours la vieille ville de Québec en compagnie de 15 autres étudiants. Une matinée très sombre qui jamais, ne laissait présager un dépassement thermique de plus de 16 degrés. Personne n’a mis de crème solaire, dont moi. Pourtant, je connais très bien ma peau et dans mon cas, aucune chance à prendre si je ne veux pas ressembler à une écrevisse. Tout va bien on se balade, on discute d’architecture et d’urbanisme et puis je sens doucement ma peau chauffer. Je ne peux rien faire, je suis à 1 heure de marche de la salle de classe et devant un professeur qui s’éternise, je sais que je suis prise. Cet égarement va avoir un prix. Après cette glorieuse promenade, je rentre chez moi. J’ai les joues qui veulent exploser, la peau du nez qui veut décoller. J’ai l’air d’un raton laveur, car le contour de mes yeux est resté blanc. Dans l’autobus sur le chemin du retour, je vois des gens qui me dévisagent. C’est la honte! J’arrête dans une pharmacie (heureusement qu’elles ferment tard). Je cherche tout ce qui peut me soulager, même la vendeuse de cosmétique n’ose pas me regarder. Je prends alors une bombe d’eau thermale et de l’huile de poisson. Je rentre à la maison et je m’asperge toutes les 20 minutes et j’avale 2 comprimés d’huile. J’arrive à m’endormir en priant pour que mon visage ne soit pas trop boursouflé.

Le cadran sonne à 5 h 20 du matin. Je dois retourner en classe (quelle idée d’avoir décidé de suivre un cours intensif d’été quand je pourrais m’enfiler des margaritas sur la plage durant ma semaine de vacances). Pas question d’être malade, ça signifierait un échec dans mon dossier. Je jette un œil à mon visage. Je suis vraiment très rouge, mais ma peau à quand même beaucoup désenflée. Merci eau thermale! Et peut-être merci aussi à l’huile de poisson. Ma naturopathe a toujours venté les mérites de cette huile comme anti-inflammatoire. Je mets une petite couche de crème Cetaphil, j’emporte la bombe d’eau thermale avec moi. À l’école on rigole un peu de mon coup de soleil, surtout que je suis la seule à en avoir un!

Ceux qui souffrent de rosacée, le savent, une simple petite exposition au soleil et vous êtes foutus! Pendant les deux autres jours qui suivent, je continue mon stratagème, huile de poisson (saumon) eaux thermales et crème Cetaphil. Et bien je peux vous dire que rendue à samedi, lors de la grande clôture du cours et de nos exposés oraux, rien ne paraissait! J’avais un teint incroyable!

Depuis, je continue à prendre mes gélules aux poissons, une à deux pouich d’eau thermale à chaque soir et quand je sors au soleil j’utilise la crème solaire Éclat soleil (chez Jean Coutu). C’est un nouveau produit qui contient de la vitamine E et du thé vert. Elle n’est vraiment pas mal et ma peau qui réagit toujours aux crèmes solaires la tolère bien, je l’utilise dans la version FPS50 pour mon visage (bon rapport qualité prix, la liste des composantes n’est pas trop longue).

Et naturellement, je me cache du soleil…

P1190060
Crème solaire Éclat soleil de Jean Coutu.
Peaux sensible

Crèmes à considérer pour la rosacée

Disons que les pots de crèmes, je connais ça, depuis un an maintenant je me suis donné la mission de dénicher les meilleurs produits anti-rosacée. Voici ce qui ressort de mon blogue et que j’ai testé..

J’ai regroupé ceux qui pour moi fonctionnent le mieux. Chaque personne est différente. Allez-y doucement, divisez votre visage en parties suivantes : boutons, papules, plaques rouges, sècheresse de la peau, peau saine, etc.. Si votre peau est différente à plusieurs endroits, certainement qu’elle nécessitera l’utilisation de différents produits !

Aussi je commence un super régime detoxification demain pour 30 jours prescrit pas ma naturopathe, je vous laisserais mes commentaires.

*Psoria Gold (efficace sur les papules de mon menton, mais laisse une couleur orangée et assez $$)

*Skinceutical (pour diminuer les rougeurs du nez et joue)

*Skinceutical en gel (très efficace pour les rougeurs de mon nez et l’hydratation)

*Dermalogica (Crème teintée verte, peau de mon nez et rougeurs des joues)

*Prosacea Gel (gel homéopathique, aide un peu aux petits boutons qui piquent sur le front)

*Eau Thermale

*Routine beauté

*Occitane (peau sèche, sans trop de dommage)

Huiles essentielles

Je n’ai pas encore écrit d’article sur l’huile d’arbre à thé, mais depuis quelques jours je l’utilise sur mes petits boutons du front et magiquement ils semblent disparaitre… (je mélange bien ensemble, 3-4 gouttes et une cuillère à thé de la crème Cétaphil et j’applique en minces couches). Juste sur les petits boutons ! Je crois que le mélange est trop fort pour les joues, une partie très sèche de ma peau.

*Huile de chanvre (hydratation et rougeurs)

*Huile de pépins de pamplemousse (Nettoyage et rougeurs)

Crème solaire

*Coppertone (à base de zinc pour enfant)