Creme rosacée et eczéma·Grossesse·huile naturelle·Peaux sensible·rosacée

Essaie des produits Zorah biocosmetiques sur ma peau sensible et ma rosacée

DSC07560

Depuis que je suis enceinte, ma peau ne réagit plus de la même manière, je dois hydrater constamment mon ventre pour éviter les vergetures, mais aussi certaines parties de mon visage, surtout mon front et mes joues qui ont tendance à faire de petites peaux mortes depuis ma 30eme semaines de grossesse.

Ainsi, quand on m’a proposé de tester les produits de Zorah biocosmétiques, j’ai tout de suite accepté. L’huile d’argan fait des miracles sur plusieurs personnes qui ont des problèmes de peau comme moi. J’ai aussi accepté, car j’aime les valeurs de cette compagnie québécoise en évolution qui s’implique dans le commerce équitable. Zorah fait travailler des communautés de femmes à travers la planète en les payant de façon décente.

L’HUILE D’ARGAN 100% BIO 

Huile_argan_Zorah

Quand j’ai vu la bouteille de 100ml, je me suis dit : « ça ne va pas durer longtemps« . Toutefois, ça fait maintenant 2 semaines que je l’applique sur mon gros bedon de 37 semaines et la quantité n’a pas vraiment diminué (comme on voit sur les photos). Il n’en faut que quelques gouttes pour bien hydrater. La texture est très riche et s’applique extrêmement bien. J’ai un faible pour le flacon en vitre qui est très jolie à exhiber dans la salle de bain. Sa pompe est super pratique et offre une bonne tenue dans la main. Le tout sera facilement réutilisable par la suite, si j’achète une autre huile ou une crème en vrac.

AU BANC D’ESSAI

Ma peau prend quelques petites minutes avant d’absorber l’huile, ce qui me donne le temps de bien masser mon bedon pour la faire pénétrer. Ensuite, mon ventre devient tout doux, beaucoup plus doux qu’avec les autres crèmes ou huiles que j’ai essayées précédemment (franchement c’est impressionnant comment la peau devient douce).

L’odeur, me fait penser légèrement à celle de l’huile d’olive, mais c’est très subtil, aucunement désagréable et ça ne reste pas sur la peau, contrairement à d’autres produits anti-vergeture que j’ai essayé.

Pour ce qui est de mon visage, j’ai tenté de l’essayer sur ma rosacée. Ça hydrate très bien, mais il faut n’en mettre qu’une toute petite dose. Je n’ai pas eu de réactions particulières, mais il faut dire que je ne suis pas une adepte à mettre des produit gras sur cette région, je préfère utiliser l’huile sur mon corps. 

LE GEL NETTOYANT KAÏLA

Kaila_nettoyant_Zorah

Le gel nettoyant est probablement un gros coup de coeur. J’avais l’habitude d’utiliser l’eau micellaire de Laroche Posay pour nettoyer ma peau le soir, mais depuis que j’ai découvert le gel 2 en 1 de Zorah, j’ai changé mes habitudes. Ce gel à base de lavande et de bois de rose n’agresse pas du tout ma rosacée. Je n’ai eu aucune nouvelle rougeur et je sens que ma peau est plus douce et plus ferme après l’avoir employée. Il faut toutefois utiliser une crème hydratante après pour éviter que la peau ne sèche (pour ce faire, j’utilise celle d’Avène et les deux se complètes très bien).

Le prix du nettoyant Kaïla est plus qu’acceptable, 24.99$ le flacon de 120ml. Pour un produit de cette qualité, ce n’est pas cher. Il a toujours été efficace pour enlever la crème solaire et le maquillage. 

CRÉME ULTRA HYDRATANTE XIA

Xia_Zorah

La crème Xia est vendue comme ayant des effets positifs sur la rosacée. Dans mon cas, je ne peux pas le prouver. Je l’ai appliquée sept soirs de suite avant d’aller dormir et je n’ai pas remarqué de résultat. J’ai même eu l’impression que la crème créait des tiraillements. Rien de grave, pas de rougeurs anormales, mais quand je me levais le lendemain, je pouvais remarquer que de petites plaques sèches s’étaient formées sur mes joues avec de petites peaux mortes. Quand j’applique une crème hydratante par dessus ça règle le problème et de cette façon ma peau peut bénéficier de ces bienfaits. 

Elle est un peu parfumée (elle sent l’orange) c’est peut-être ce qui me fait défaut, car la vitamine C sur la rosacée n’est pas toujours recommandée. Ici, la quantité semble très faible, c’est peut-être pour cette raison que je réagis peu et que j’arrive à la supporter. Dans le futur, je ne sais pas encore si je vais continuer à l’utiliser, mais je la recommande tout de même, car sa texture est très intéressante. C’est comme si elle couvrait le visage d’un voile. Elle crée une barrière protectrice sans laisser de résidu gras et ça j’aime beaucoup.

DSC07594

EN CONCLUSION

J’ai adoré deux produits de la marque Zorah. Que je vais continuer définitivement à utiliser. L’huile d’argan pour le corps qui rend ma peau énormément douce. Et surtout le nettoyant Kaïla qui fonctionne agréablement bien sur ma peau sensible. 

La compagnie offre aussi des produits de maquillage et notamment une crème solaire teintée pour le visage que je vais probablement me commander en ligne, car qui dit rosacée et peau sensible, dit crème solaire obligatoire sur le visage en ces temps estival !

Grossesse·Peaux sensible·rosacée

Grossesse et rosacée = problème de peau !

DSC07180

On dit souvent : les femmes enceintes ont une peau radieuse ! C’est vrai pour plusieurs, faux pour certaines. Malheureusement, je fais partie de la deuxième catégorie. Il faut dire qu’à l’origine je souffre depuis plusieurs années de rosacée et de dermatite que j’arrivais à contrôler à l’aide de mon alimentation et d’une routine très douce.

Après avoir arrêté la pilule contraceptive (Alèse) que je prenais depuis plus de 10 ans, ma peau était devenue hyper bien. Il faut dire aussi que j’avais pris une année de vacances, loin du stress du travail et surtout loin de l’hiver québécois. Mais depuis que je suis enceinte, c’est tout autre chose…

Le début des problèmes

Les trois premiers mois ont bien été. Le changement est arrivé à environs ma 16e semaine de grossesse. À ce stade, ma peau a beaucoup changé. Elle est devenue beaucoup plus sèche et surtout plus réactive à tout. Mes yeux aussi sont devenus plus sensibles, impossible de porter mes lentilles. De petits boutons sont apparus sur mon menton, mon nez et mon front et ma peau pelait sans arrêt. Accompagné de rougeurs, c’était la cata !

Aujourd’hui après 21 semaines voici ce qui m’aide (mais disons que ça fait le boulot, mais ce n’est pas la solution parfaite)

  1. Boire beaucoup d’eau (car quand on élimine aussi les toxines de bébé), donc deux fois plus de travail pour le foie et donc pour la peau.
  2. Éviter les éléments gras et le chocolat (la digestion est plus difficile avec bébé, aidez votre corps à mettre ses énergies ailleurs)
  3. Utilisez une bonne crème : Avène crème tolérance extrême. Elle enlève les peluches sur ma peau, hydrate sans créer de nouveaux boutons. Préviens les rougeurs.
  4. Nettoyage : eau claire du robinet, tiède
  5. Démaquillant : pour les yeux : Camomille de Body Shop. C’est le seul démaquillant que je peux utiliser pour l’instant. Les autres me chauffent trop.
  6. Démaquillant visage… Je n’ai pas grand-chose à vous suggérer. Eau claire et La Roche Posay (eau thermale), mais je m’enligne pour tester ceux d’Avène étant donné que la crème fonctionne très bien sur moi.
  7. Annabelle fond de teint à base de thé vert pour camoufler les rougeurs que j’applique par-dessus la crème Avène (malheureusement, ce produit n’est plus en vente, j’avais fait des provisions quand une représentante m’avait prévenue de son abolition).
    DSC07182

    En ce moment, c’est encore froid chez moi, mais il va falloir penser bientôt à me protéger du soleil pour éviter les masques de grossesse. La dernière année j’ai utilisé Coppertone sensitive skin à base de zinc et sans parfum que ma peau à bien toléré. Elle laisse de petites tâches blanches sur la peau, il faut donc bien l’appliquer. J’ai eu l’impression aussi que le zinc empêchait les rougeurs, les boutons et cicatrisait ma peau.

    DSC07179

    Pour tous ceux qui sont dans la même galère que moi, je vous invite à m’écrire vos solutions miracles !