Grossesse·Peaux sensible

Des vergetures de grossesse, non merci !

L’une de mes frayeurs depuis que je suis enceinte est d’avoir des vergetures. Même si plusieurs disent : « tu as beau te crémer autant que tu veux, si la peau doit fendre elle va fendre ». Je ne suis pas tout à fait d’accord et je préfère faire le nécessaire. Alors je l’hydrate autant que je peux et je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour la rendre la plus élastique possible. Après 28 semaines de grossesse, ça fonctionne bien. J’ai commencé à me crémer le bidon dès le début, même si ce dernier n’a pas commencé à apparaître avant la fin du 4e mois.

Dans la gamme des crèmes et huiles anti-vergeture, il y a quand même beaucoup de choix et on peut rapidement s’y perdre. D’abord faut-il favoriser l’huile ou la crème ? J’ai testé les deux et à mon grand étonnement je préfère l’huile, car j’ai l’impression que son action reste plus longtemps sur ma peau. De petites quantités suffisent et les huiles s’appliquent très facilement.

LES HUILES

Ma préférée est de loin celle de Mustela. J’ai testé celle de The Body Shop (Olive) et celle de Thyme Maternité, mais celle de Mustela à base d’avocat et d’huile de rose musqués est plus riche et ma peau l’absorbe bien. Elle ne tache pas les vêtements. Je fais beaucoup confiance à cette marque française qui se veut hypoallergénique et compatible avec l’allaitement. J’aime le parfum qui est très doux et floral.

Celle de Thyme est à mon avis un peu moins efficace, mais elle est inodore, pour celles qui préfèrent les produits sans parfum. Il faut se rendre en boutique pour l’acheter tant dit que les produits Mustela sont accessibles un peu partout.

LES CRÈMES

La crème contre les vergetures Mustela bat haut la main celle de Thyme et le beurre corporel de The Body Shop.

Premièrement, je me suis aperçue que celle de Thyme  (produite par Marcelle, en passant) laissait une odeur très désagréable sur ma peau, surtout sur mes seins. J’avais beau laver mes vêtements, cette odeur était tenace (comme un mélange de lait caillé et de métal, difficile à expliquer). Je ne sais pas si c’est un défaut de fabrication, mais elle n’est plus en vente en magasin, ni en ligne, depuis plus d’un mois… À moins que ce soit une mauvaise réaction de ma peau avec le produit, car quand je l’applique je ne sens pas cette odeur, mais ce n’est qu’après quelques heures que ça devient dérangeant.

Le beurre corporel de The Body Shop est une option intéressante pour celles qui veulent se crémer à moindre coût. Toutefois, j’ai fait une petite réaction à leur produit. Je l’utilisais beaucoup sur ma poitrine en début de grossesse (pas besoin de vous dire que cette partie explose très rapidement) et mes mamelons sont devenus rapidement très irrités. Dès que j’ai arrêté l’utilisation du beurre corporel, tout s’est replacé. Depuis je l’utilise encore, mais sur d’autres parties de mon corps, car j’apprécie beaucoup l’odeur.

Beurre corporel The Body Shop

La crème anti-vergeture de Mustela promet d’atténuer l’apparence des vergetures. Il faudra voir quand je commencerais véritablement à en avoir. Pour l’instant, pas de vergetures sur mon bedon en vue, mais j’en avais déjà sur d’autres endroits comme le bas des fesses. Ça semble faire effet, peut-être pas aussi rapidement que je ne l’aurais souhaité. Il faut dire qu’il n’y a pas de recettes miracles, puis il faut se motiver à bien l’appliquer et surtout masser. L’odeur est aussi très intéressante. À mon avis, il faudrait qu’elle soit juste un peu moins forte, mais c’est très personnel, car mon amoureux lui adore. Comme j’en mets régulièrement et un peu partout, elle fait office aussi de parfum !

La crème est assez liquide, donc elle s’applique très bien.
Grossesse·Peaux sensible·rosacée

Grossesse et rosacée = problème de peau !

DSC07180

On dit souvent : les femmes enceintes ont une peau radieuse ! C’est vrai pour plusieurs, faux pour certaines. Malheureusement, je fais partie de la deuxième catégorie. Il faut dire qu’à l’origine je souffre depuis plusieurs années de rosacée et de dermatite que j’arrivais à contrôler à l’aide de mon alimentation et d’une routine très douce.

Après avoir arrêté la pilule contraceptive (Alèse) que je prenais depuis plus de 10 ans, ma peau était devenue hyper bien. Il faut dire aussi que j’avais pris une année de vacances, loin du stress du travail et surtout loin de l’hiver québécois. Mais depuis que je suis enceinte, c’est tout autre chose…

Le début des problèmes

Les trois premiers mois ont bien été. Le changement est arrivé à environs ma 16e semaine de grossesse. À ce stade, ma peau a beaucoup changé. Elle est devenue beaucoup plus sèche et surtout plus réactive à tout. Mes yeux aussi sont devenus plus sensibles, impossible de porter mes lentilles. De petits boutons sont apparus sur mon menton, mon nez et mon front et ma peau pelait sans arrêt. Accompagné de rougeurs, c’était la cata !

Aujourd’hui après 21 semaines voici ce qui m’aide (mais disons que ça fait le boulot, mais ce n’est pas la solution parfaite)

  1. Boire beaucoup d’eau (car quand on élimine aussi les toxines de bébé), donc deux fois plus de travail pour le foie et donc pour la peau.
  2. Éviter les éléments gras et le chocolat (la digestion est plus difficile avec bébé, aidez votre corps à mettre ses énergies ailleurs)
  3. Utilisez une bonne crème : Avène crème tolérance extrême. Elle enlève les peluches sur ma peau, hydrate sans créer de nouveaux boutons. Préviens les rougeurs.
  4. Nettoyage : eau claire du robinet, tiède
  5. Démaquillant : pour les yeux : Camomille de Body Shop. C’est le seul démaquillant que je peux utiliser pour l’instant. Les autres me chauffent trop.
  6. Démaquillant visage… Je n’ai pas grand-chose à vous suggérer. Eau claire et La Roche Posay (eau thermale), mais je m’enligne pour tester ceux d’Avène étant donné que la crème fonctionne très bien sur moi.
  7. Annabelle fond de teint à base de thé vert pour camoufler les rougeurs que j’applique par-dessus la crème Avène (malheureusement, ce produit n’est plus en vente, j’avais fait des provisions quand une représentante m’avait prévenue de son abolition).
    DSC07182

    En ce moment, c’est encore froid chez moi, mais il va falloir penser bientôt à me protéger du soleil pour éviter les masques de grossesse. La dernière année j’ai utilisé Coppertone sensitive skin à base de zinc et sans parfum que ma peau à bien toléré. Elle laisse de petites tâches blanches sur la peau, il faut donc bien l’appliquer. J’ai eu l’impression aussi que le zinc empêchait les rougeurs, les boutons et cicatrisait ma peau.

    DSC07179

    Pour tous ceux qui sont dans la même galère que moi, je vous invite à m’écrire vos solutions miracles !